La biographie

BoB & SuSie sont des personnages burlesques attachants par leur naïveté et leur attitude décalée. Flavien, le vidéaste qui les embauche pour ses tournages-événements, est souvent dépassé par leurs excès.

Ces deux comédiens clownesques se disent originaires de la Bóldavia, un petit cratère de volcan éteint, en forme de bol, flottant quelque part en mer d’Azov. Ils seraient les derniers Bóldaves, victimes du ras le bol climatique causé par la fonte des icebergs. La population Bóldave aurait disparu dans l’indifférence générale.

Selon leurs sources, les Bóldaves seraient les descendants d’un groupe de pacifistes grecs et romains, au temps des guerres de Mithridate (II s av JC). Exilés parce qu’ils refusaient de se battre et bannis sur cette île minuscule, ils auraient fondé leur pays à partir d’un noyau de cerise qui germa, d’une poule et d’un coq en fuite.

Naturellement, la spécialité culinaire de la Boldavia devient l’omelette aux cerises battue dans un bol, et cuite au soleil.

Bob et Susie sont les héritiers et les gardiens clandestins du patrimoine Bóldave. Les bols de Bóldavia sont des chefs d’oeuvre artistiques, symbole topographique, peints à la main et réalisés en terre du pays. Susie est-elle porteuse du dernier exemplaire, pièce unique au monde, symbole de son pays, qui témoignerait de cet art disparu ?

En escale à Vendôme sur le chemin vers Hollywood, suivant les rails du TGV, Bob et Susie envisagent sérieusement une carrière internationale. Ils rencontre fortuitement Flavien à la gare TGV de Vendôme et le dépannent par bonté de cœur, en contrepartie d’une jolie poule brune qui leur rappelle leur pays natal. Seuls au monde à parler bóldave, Bob et Susie voient, dans cette collaboration avec le jeune vidéaste, l’opportunité de parfaire leur jeu face à la caméra, leur français, en attendant de maîtriser parfaitement l’anglais et d’éblouir les futurs studios de cinéma.